12 jeudistes ont profité du beau temps - Chef de course: Gérard Bohner

19 jeudistes ont subis les attaques des taons dans la montée au Chrine par une météo couverte et humide. Sur les alpages de Wispile, les paysans gardent leurs bêtes à l'intérieur pendant la journée afin de les sortir pendant la nuit, quand il y a moins d'insectes... - Chef de course: Anne Girardet

7 jeudistes ont grimpé (800m) à travers prés et pas mal de forêts et une pente rocheuse au Grand Rocher du Nifflon dans la Vallée Verte en Haute Savoie. Pique-nique en toute tranquillité au sommet avec le soleil. Quelques petites nuages étaient les bienvenus. Albert et Hans-Peter ont conduit le bus de la section avec bravoure, le trajet de retour étant un peu pénible à cause des bouchons. - Chef de course: Maria Milzow

16 jeudistes sont partis dans la forêt au-dessus de Corbeyrier direction lac d’Aï-La Berneuse. Après une heure de marche en forêt et la pause « banane », cinq jeudistes ont choisi une variante « double JA », plus courte et de seulement 500m de dénivelé (un membre devait être de retour à Nyon à 16h.). Cet itinéraire, presque horizontal en direction du col de Prafandaz, en grande partie en forêt, descend ensuite sur Leysin. Les 11 autres, sous un ciel sans nuage et une température frisant les 28° à 2’000m, ont entamé la montée (une grosse heure) sur un alpage fleuri, parfois ventilé mais sans ombre ! Arrivés au lac d’Aï, coup de chaud pour une malheureuse jeudiste. Après une petite heure de repos, elle a pu rejoindre le groupe à la Berneuse, accompagnée de sa fille et de Mélody (mon ange gardien). Les 3 sont redescendues en télécabine. Et les 8 derniers courageux sont descendus en s’arrêtant à l’alpage du Témeley pour déguster une délicieuse tarte à la raisinée. Avec une demi-heure de retard, nous rejoignons Nyon et sa chaleur étouffante. - Chef de course: Madeleine Serex

Malgré la prévision météo maussade 17 courageux jeudistes était au rdv à 7h du matin au parking Abériaux. La pluie a été annoncée à partir du 9h pour toute la journée. Mais la réalité était différente: pas de pluie du tout et par des moments des belles lucarnes du ciel bleu et du soleil. Ainsi nous avons pu admirer les cascades dans toute leur beauté, avec passablement d'eau. - Chef de course: Liba Kubias

Comme annoncé il y a 2 semaines le soleil valaisan était au rendez-vous pour les 15 jeudistes qui ont suivis le Bisse de Tsittoret jusqu’à la cave de sex. Après le pique-nique le groupe sportif est descendu la gorge de la Raspille avec sa chute d’eau tandis que les JA sont tranquillement revenus à Montana. Fusion des groupes à Sierre après un rafraichissement valaisan. - Chef de course: Catherine Burri