19 jeudistes on pus admirer les cimes enneigés du Balfrin jusqu’à l’Allalinhorn par un temps de rêve. Un rafraîchissement nous attendait im Träumli unter dem Berg. Par miracle les JA étaient arrivés avant les sportifs, avec l’aide d’un paysan motorisé! Course plus longue que prévue. - Chef de course: Werner Burri 

Après l'avoir reporté 4 fois ce changement de date a enfin permis à 5 jeudistes de monter au sommet de la pointe noire de Pormenaz, d'admirer le panorama à 360° et de pique-niquer face au Mont-Blanc.
- Chef de course: Sylvette Pezet

Nous étions 4 pour cette montée au sommet du Môle (1863m), en boucle par le versant sud-ouest. Météo clémente, mais la couverture nuageuse ne nous a permis de voir que le fond des vallées de part et d’autre. Le Mont-Blanc est resté caché. Pic Nic dans la descente au petit Môle et, en guise de récompense, pour les 720m de dénivelé, nous avons pu déguster les crêpes aux myrtilles dans la toute nouvelle et accueillante Auberge du Môle. Une belle averse au moment de reprendre la voiture pour le retour nous a rappelé le bonheur d’avoir pu faire cette course au sec. - Chef de course: Gérard Mury

Six Jeudistes ont affronté depuis le lac Liozon la montée vers le Pic Chaussy, depuis lequel nous avons pu admirer les sommets alentour (Gastlosen, Glacier 3000 ...). Au retour, cerise sur le gâteau, un arrêt fort sympathique à l'alpage "Vers les lacs", où la maîtresse des lieux nous servi de succulentes tisanes et tartes maison, tandis que des yaks et leurs petits paissaient à proximité. Bref ce fut une belle course! - Chef de course: Paul Kobler

Malgré des prévisions maussades, 10 jeudistes "zen" ont profité d'un temps ensoleillé pour visiter ce lieu magique nommé Jardin Japonais, sur les hauts de Tortin. - Chef de course: Lotti Reuse

6 participants inscrits pour cette course exigeante. 5 personnes au départ car l’une avait un empêchement. Météo peu lumineuse jusqu’à mi-journée. Les délicieuses tartes maison du gardien de FXB ont chatouillé le soleil qui nous a accompagné pour la deuxième moitié de la randonnée, jusqu’au barrage de Mauvoisin.
L’horaire annoncé de 7 heures a été respecté à la seconde près grâce à la forme exceptionnelle des 5 jeudistes. Cet avantage nous a permis d’enchaîner sans tarder avec la descente en car postal sur Fionnay. Et de partager un verre, en toute tranquillité. Après l’effort, le réconfort ! - Chef de course: Oriane Demierre